L’objectif de toute économie circulaire est de préserver la valeur des produits dans la durée, et ce par une longévité accrue, par leur récupération et en bouclant les cycles des matières premières par un recyclage.

 

Économie circulaire du PET en Suisse : un des meilleurs systèmes de recyclage du PET au monde

09_Standard_Content_Block_DURABILITE_ECONOMIE_rPET_fr.jpg

Le PET (polytéréphtalate d’éthylène) est une matière plastique produite à partir de pétrole ou de gaz naturel. Le PET se recycle à 100%, ne perd pas ses caractéristiques fondamentales et peut donc être réutilisé à plusieurs reprises pour fabriquer des produits de qualité supérieure. Les emballages en PET satisfont aux exigences les plus sévères. Contrairement aux canettes en alu et aux bouteilles en verre 33cL et 50cL, les bouteilles en PET sont incassables, légères et refermables.

Dans le recyclage des bouteilles à boissons en PET, il existe deux niveaux de qualité. Le recyclage conventionnel d’abord, où les matériaux recyclés sont de qualité moindre et ne peuvent être réutilisés qu’une seule fois (matériaux de construction, textiles, etc.). Le deuxième niveau correspond au circuit fermé des bouteilles, où les bouteilles à boissons en PET vides sont récupérées indéfiniment pour en fabriquer de nouvelles en PET.

À la base du cycle fermé des bouteilles se trouve la collecte séparée de bouteilles à boissons en PET, telle qu’elle est mise en œuvre en Suisse par l’association PET-Recycling Schweiz. Les bouteilles en PET collectées sont ensuite lavées, broyées puis réutilisées en tant que base pour la production de nouvelles bouteilles en rPET (« PET recyclé »).

Cycle du PET_Henniez_fr_court.jpg

 

Globalement en Suisse le recyclage est une réussite. Les bouteilles vendues sont collectées à plus de 94% et recyclées à plus de 83%. Le recyclage de bouteilles à boissons en PET réduit de 75% l‘impact sur l‘environnement, par rapport à une incinération dans une centrale. En effet, cette démarche permet d‘éviter les émissions de 138 000 tonnes de gaz à effet de serre par année en Suisse, ce qui est bénéfique pour le climat.

Nestlé Waters Suisse participe au programme de recyclage au titre de membre de PRS (PET-Recycling Schweiz) et contribue entre 1.9 et 2.3 cts par bouteille pour la collecte et le recyclage. En tant que compagnie éco-responsable et d’une manière globale, Nestlé s’engage à recycler ou réutiliser tous ses packagings d’ici à 2025.

Depuis fin 2019, l’ensemble de la gamme en PET est désormais constitué de 75% de PET recyclé. Nous avons l’ambition d’atteindre le 100% rPET très rapidement pour garantir qu’une bouteille redeviendra une bouteille, avec un impact écologique minimum et une qualité irréprochable.

Pour plus d’informations, consultez le site www.petrecycling.ch

 


 

Fumier et café deviennent engrais et énergie renouvelable : économie circulaire "made in Henniez"

Internal

 

La plus grande installation de biogaz agricole de Suisse est un élément central d'ECO-Broye. Le fournisseur d'énergie Groupe E Greenwatt l'exploite à côté du site d'embouteillage d'HENNIEZ.

La centrale de production de biogaz à Henniez est l’aboutissement de l’harmonisation de plusieurs systèmes de gestion des ressources environnementales dans une notion d’économie circulaire.

Afin de convertir une menace – 30 000 tonnes d'excréments et d'urine d'animaux provenant d’environ 25 exploitants de la région – en opportunités, le fumier de ferme est collecté et valorisé annuellement avec des « co-subtrats » industriels, essentiellement issus des capsules Nespresso recyclées tout proche ainsi que des déchets des usines de Nespresso et Nescafé.

La fermentation de ce mélange génère environ 2,5 millions m3 de biogaz, source d'énergie renouvelable et neutre en  CO2, qui à leur tour vont alimenter une génératrice pour produire annuellement 6.8 GWh d’électricité, ainsi que 8 GWh de chaleur. L’électricité produite est envoyée sur le réseau suisse, et correspond à la consommation annuelle de 1500 ménages suisses. Une grande partie de la chaleur dégagée quant à elle est consommée sur place pour les besoins industriels de l’usine HENNIEZ, dont le taux d’utilisation d’énergie global d’origine renouvelable s’élève désormais à plus de 80%.

 

Du biogaz respectueux du climat au lieu du fumier dans les champs

 

MARC MENOUD est responsable de l'usine de biogaz et est un partisan de l'énergie neutre en  CO2.

« Comme sous-produit bienvenu, un engrais organique très efficace est produit pour les agriculteurs concernés. »

Cette initiative de biogaz est un exemple extraordinaire d’économie circulaire : les déchets de ferme et d’industrie sont recyclés, pour en produire du biogaz et, comme sous-produit bienvenu, un engrais biologique inodore de haute qualité que les agriculteurs reçoivent en retour à l’issue du processus de valorisation. Ce faisant, cette initiative de biogaz permet l’économie de plus de 3000 to de  CO2 équivalent par an, ce qui correspond à 20 millions de kilomètres en voiture privée.